Tous les nouveaux articles>Savons à froid, tous égaux ?

Savons à froid, tous égaux ?

Savons à froid, tous égaux ?

Pour rappel, la saponification à froid consiste à mélanger un corps gras avec de l'hydroxide de soude. Une fois la réaction chimique entre ces deux matières terminée nous nous retrouvons avec du savon et de la glycérine (ce qui va hydrater votre peau).

Ensuite les premières variations entre les savons peuvent arriver. 

Chaque ingrédient peut avoir un rôle plus ou moins important à jouer :
    • certains n'auront qu'un effet esthétique (simples colorants) quand d'autres peuvent allier l'esthétique à l'utile (merci les argiles !)
    • certains ajouteront juste un parfum (parfum de synthèse, fragrance) quand d'autres peuvent allier le plaisir de l'odorat à l'utilité des huiles essentielles.
    • le choix des corps gras est également très important voir primordial !
      On peut avoir des formulations très peu coûteuses faisant beaucoup de mousse (ce qui peut être suffisant pour certains) ou avoir des formulations plus complexes mais qui peuvent vous éviter l'utilisation d'une crème. Certaines formulations peuvent même devenir asséchantes pour la peau si telle ou telle matière première est en excès.
    • les autres ajouts de votre savon sont également à prendre en compte : la présence de lait, de safran, de graines, charbon ou autre est tout aussi important, mais reste à savoir en quelle proportion cet ingrédient est présent.
    • attention également, vous pouvez trouver des ingrédients dans un savon saponifié à froid qui ne sont pas là pour votre peau mais juste pour faciliter le démoulage, ou faire en sorte que votre savon produise plus de mousse ou fonde moins vite.
Vous pouvez trouver d'autres informations sur votre étiquette. Un taux de surgraissage par exemple, mais à quoi cela correspond-il ?
S'il est "surgras", cela signifie qu'une partie des huiles n'a pas été transformée en savon, il en reste donc dans votre savon pour le rendre plus nourrissant mais cela vous assure seulement qu'il est plus nourrissant que son équivalent sans surgraissage. Pour savoir s'il est plus nourissant qu'un autre savon, il faudrait comparer sa composition complète et pas seulement...

Exemple pour la compréhension d'un surgraissage : si un surgraissage de 5 % est indiqué, cela signifie que soit le savonnier a baissé son poids de soude de 5% par rapport à ce qu'il devait mettre, soit il a rajouté 5% d'huile. Après comparaison et calcul les deux techniques se valent à peu près.

La composition est-elle la seule gage de qualité de votre savon ?

J'aimerais vous répondre que oui, malheureusement cela serait trop simple. Je persiste à penser et à dire que pour un bon savon, il faut une bonne formule, mais aussi de bons ingrédients et un bon savonnier.


Comment savoir si les ingrédients sont de bonne qualité ?
Pour connaitre la réponse à cette question, mis à part, questionner votre savonnier et vous référer à ses réponses, vous avez peu de possibilité de le savoir... Et il faut également prendre en compte que la notion de qualité est très subjective. 
Malgré cela, on peut au moins chercher des corps gras non raffinés, l'origine des produits, méthode de culture et/ou d'extraction de la matière, type de séchage (pour les plantes ou argiles), etc...



Un bon savonnier c'est quoi ?
Je vous avoue ne pas pouvoir être très objective sur ce point. En plus de ce que j'ai déjà évoqué, de mon point de vue, il faut au minimum que le savonnier :
  • prenne soin de chacune de ses matières premières et les travaille en respectant les besoins de chacune d'entre elles lors de la conservation et de la mise en oeuvre pour ne pas les brûler et les rendre inutiles
  • fasse le choix d'utiliser un ingrédient pour faire un réel apport à son savon et non pour avoir un argument commercial à rajouter sur son étiquette.

Laisser une réponse