Tous les nouveaux articles>Quels animaux restent sur la ferme, qui part et pourquoi ?

Quels animaux restent sur la ferme, qui part et pourquoi ?

Quels animaux restent sur la ferme, qui part et pourquoi ?

Nos prés et finances n'étant malheureusement pas extensibles, nous ne pouvons garder tous les animaux sur la ferme ce qui n'est pas pour nous ravir. 

Cependant nos animaux étant une partie de notre famille, nous avons réfléchi comme tel quant à leur avenir :

  • l'arrivée à la retraite d'une ânesse : à chaque ânesse que nous avons achetée, nous lui avons précisé qu'elle était ici chez elle. Donc une fois sa période de travail terminée, elle reste chez elle.

  • les ânons : sauf cas particulier, nous souhaitons qu'ils soient éduqués par leur mère et le reste du troupeau pour se sentir bien dans leur tête, et par nous pour la partie relation avec l'homme. Une fois leur éducation faite et que leur mère décide de les sevrer ou qu'eux-mêmes s'en désintéresse, ils peuvent quitter le nid. Mais tout en s'assurant de notre côté de les savoir en sécurité (leurs mères ne pouvant le faire elles-même)
  • cas particulier : un ânon présentant un soucis de santé ou de croissance restera sur la ferme (comme Guimauve par exemple) car comme dit plus haut nous voulons être sûr qu'il ait ce dont il a besoin et parfois cela peut avoir un coût plus difficile à assumer. Hélios est notre deuxième cas particulier, certainement car il s'agit du premier né sur la ferme. Il est destiné à apprendre la traction animale pour participer lui aussi à la vie de la ferme en nous permettant de mettre la brouette de côté pour bon nombre de travaux.
  • Rosalie, Vadore et Valentin : nos trois bouilles à bisous sont bien sûr destinés à passer toute leur retraite à la maison, nous les avons adoptés avant la création de l'élevage, ils sont ici chez eux et sont bien souvent les chouchous des voisins car ils sont les premiers ânes à être arrivés au hameau depuis bien longtemps.

Laisser une réponse