Tous les nouveaux articles>Un shampoing en saponification à froid, ça fonctionne comment ?

Un shampoing en saponification à froid, ça fonctionne comment ?

Un shampoing en saponification à froid, ça fonctionne comment ?

Un shampoing en saponification à froid (SAF) c’est quoi ?


C’est un shampoing fabriqué de la même manière qu’un de nos savons, mais les ingrédients peuvent avoir changé pour apporter un plus aux cheveux ou pour s’adapter à un type de cheveux ou de cuir chevelu particulier.

De ce fait là il s’utilise comme un savon : soit vous le faites mousser dans vos mains avant de vous laver les cheveux (préférable si vous avez les cheveux longs) soit vous le passez directement sur vos cheveux. Dans tous les cas, vous devrez masser cheveux ET cuir chevelu.


Ses avantages : pas d’emballage plastique et aucun tensio-actif !


Faut-il faire deux shampoings ?

A ce niveau-là je n’invente rien, mais je recoupe juste différentes informations obtenues auprès de professionnels de la coiffure.
Si vos cheveux sont fort sales, cela peut être utile. Le premier shampoing va nettoyer le cheveu, quand le deuxième (plus léger) lui apportera les bienfaits apportés par ses différents ingrédients.
En cas de lavage très régulier, cela ne sera pas utile.

Est-ce qu’il mousse ?

Comme tout produit fabriqué en saponification à froid, la quantité de mousse va dépendre des huiles végétales utilisées. Dans chacun de nos shampoings vous trouverez de l’huile de coco qui fera qu’ils mousseront. Le Reflet Coloré est celui qui produira le plus de mousse car il contient également du beurre de karité et de l’huile de ricin.

Comment le rincer ?

Commencez par retirer la mousse à l’eau et n’hésitez pas à masser votre cuir chevelu et les cheveux pour être certain(e) de ne pas laisser de dépôt. Les plus courageux(ses) utiliseront de l’eau froide qui donnera plus de brillance au cheveux.

Ensuite
il ne faut pas oublier que le pH des produits en SAF est basique (entre 8,5 et 9,5 pour les nôtres) alors que le pH du cuir chevelu est acide. A la longue cet écart pourrait agresser votre cuir chevelu et provoquer des pellicules ou donner une impression d’assèchement sur les longueurs.
Pas de panique, vous pouvez très facilement et naturellement pallier à ce problème grâce au vinaigre de cidre.

Ce petit allié miracle va éviter qu’il ne reste du dépôt du shampoing sur vos cheveux mais va également lutter contre le calcaire de l’eau pour rendre vos cheveux plus brillants. Et ayant ramené votre chevelure à son pH normal, cela permet au cheveu de refermer ses écailles pour le rendre plus résistant. Enfin il renforce le cheveu et lutte contre les pellicules.

Vous pouvez l’utiliser pur et le rincer par la suite (allez avec du courage, on le fait à l’eau froide car au-dessus de 37° elle agresse le cuir chevelu) ou l’utiliser dilué, surtout si vous avez les cheveux colorés (car autrement il ferait dégorger la couleur, ce qui n’est pas le but). Et pour l’utiliser vous pouvez en mettre dans une petite bouteille dans laquelle vous percerez le bouchon pour n’en verser qu’un peu ou utiliser un vaporisateur. Le plus important est de s’assurer d’en avoir mis sur toute la chevelure et sur les racines.

Cependant ce soin n’a pas besoin d’être appliqué après chaque shampoing.

Suis-je certain(e) qu’un shampoing saponifié à froid va me convenir ?

Malheureusement comme n’importe quel autre shampoing on ne peut jamais savoir à l’avance, nous sommes uniques et un produit qui convient parfaitement à votre voisin(e) qui a les mêmes cheveux que vous ne vous ira peut-être pas et inversement…
Ensuite un shampoing en saponification à froid qui ne vous convient pas ne veut pas dire qu’il vous faut tous les éliminer, peut-être qu’il ne s’agissait juste pas du bon pour vous !

Je ressens comme un effet de lourdeur, est-ce normal ?

Si vous passez juste à un shampoing solide, cela peut être dû à l’adaptation nécessaire de vos cheveux et votre cuir chevelu. J’entends par là que votre cheveu va dégorger de tout ce qu’il a accumulé auparavant sans pouvoir absorber le soin que vous lui faites.

Ce temps d’adaptation varie d’une personne à l’autre au point où il peut être inexistant pour certains et durer plus d’un mois pour d’autres.

Pour diminuer cet effet ou aider cette transition à être plus rapide, je vous conseille une clarification de vos cheveux. Et pour cela je vous invite à lire un article que je trouve très clair à ce sujet
: https://bienaunaturel.health.blog/2017/08/29/la-clarification-des-cheveux-pourquoi-comment/?fbclid=IwAR0syEopl3VcqpRI_O85bFaT0bgu7Br76zmOnW0ntwz5zc2bpAof3hsIB6I

Pellicules et chute de cheveux :

Comme dit plus haut, l’apparition de pellicules à l'utilisation d'un shampoing en SAF peut être dû à l’écart du pH et il peut facilement se résoudre par l’utilisation du vinaigre de cidre.

En revanche constater une chute de cheveux différente au moment de l’utilisation du shampoing n’a pas de lien avec celui-ci (sauf peut-être si vous utilisez un super détergent comme shampoing!)
Beaucoup de facteurs peuvent entrer en jeu, et il ne faut pas oublier que nous perdons des cheveux de manière quotidienne et de façon un peu plus abondante entre l’automne et l’hiver.
En réalité la fatigue, le stress, les changements hormonaux, l’hérédité ou les carences alimentaires en sont les principaux facteurs.

Nos shampoings n’apporteront donc aucun résultat miracle face à ce genre de soucis…

Ce shampoing va-t-il m’aider à avoir moins de nœuds ?
Malheureusement non, nos shampoings ne sont pas démêlants mais pas de panique, on se creuse les méninges, et nos testeurs nous ont rapporté pour l’instant que des bonnes nouvelles !

Laisser une réponse